« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Forums > Débats
Autres forums sur des centres d'intérêt précis :
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?






◄◄     1     ►►

Méfiez-vous des "on m'a dit"
Auteur : Martienne  
1/8

Date :    06-06-2017 07:47:14


Car un jour un muet a dit à un sourd qu'un aveugle le regardait



Répéter des "on m'a dit" sans avoir au minimum pris la peine d'en vérifier l'exactitude ce n'est que propager une rumeur. Rumeur d'autant plus tenace qu'elle est répétée par un grand nombre de personnes. Pour certain(e)s, la rumeur se transforme alors en certitude.



Méfions-nous de nos certitudes, vérifions nos sources et utilisons notre cerveau avant d’accepter les affirmations de certains comme des vérités révélées et n'oublions pas que les dogmes les plus destructeurs naissent de certitudes...
Auteur : Hermine  
2/8

Date :    20-07-2017 15:42:20


Même si j'ai quelque heures de vol, sur OVS et dans la vie, je n'ai qu'un seul pseudo....donc, rien à louer ni à vendre, dommage, cela aurait amélioré mes vacances
Auteur : Afi 
3/8

Date :    28-10-2017 06:47:14


Certaines personnes passent du temps à manipuler les autres contre certains autres, croyant que cela va renforcer leur aura. Cela existe un peu partout dans la société et à fortiori dans un réseau social comme celui-ci.



Ils ont généralement une vie ennuyeuse et peu d'intérêts.



Ici, ils peuvent sortir de leur marasme quotidien et s'affirmer comme nulle part ils n'ont eu l’opportunité de le faire. On ne ne leur en a jamais donné l'occasion.



Ils trouvent généralement leurs victimes parmi les gens qui pourraient éventuellement leur faire de l'ombre et les refaire passer au second plan, celui duquel ils viennent.



Leur premier objectif est de faire des adeptes (se construire une bande) avec lesquels ils vont dès que possible, faire des activités dans lesquelles les autres participants, s'ils sont assez à leur goût et suffisamment crédules, pourront renforcer leur nombre. Dès qu'ils sont suffisamment nombreux, ils investissent d'autres bandes, plus larges, afin de rallier à leur cause.



On se retrouve à la fin avec un groupe de gens sectaires, avec ses têtes de Turc, ses certitudes provenant au départ du maître penseur. Alors, on critique, on invente, on transforme, on exclut, on inclut mais surtout on déblatère et on dégoûte ceux et celles qui se démenaient pour proposer des activités intéressantes ou qui voulaient participer à celles-ci. Ceux-ci s'en vont parce que l'esprit qu'ils avaient cru trouver n'existe plus.



Dans les poulaillers d'acajou,

Les belles basses-cours à bijoux,

On entend la conversation

D'la volaille qui fait l'opinion.

Ils disent :

- blablabla
Auteur : Ombrageux  
4/8

Date :    29-10-2017 02:15:58


Martienne, la rumeur n'a que l'importance que tu lui donnes.



Ignores la rumeur, méprise ceux qui l'a colporte, traces ta route, accordes tes actes avec ton cœur et avec le temps les gens te verrons comme tu es, la rumeur s'épuisera et ceux qui l'on colporté regretteront de l'avoir fait.



Qui m'aime me suive ceux qui ne m'aiment pas, qu'ils prennent un autre chemin, je souhaite qu'ils trouvent leur bonheur sur cet autre chemin.
Auteur : Wallaby  
5/8

Date :    29-10-2017 06:49:52


Auteur : Violon  
6/8

Date :    29-10-2017 09:48:56


C'est d'abord rumeur légère,

Un petit vent rasant la terre.

Puis doucement,

Vous voyez calomnie

Se dresser, s'enfler, s'enfler en grandissant.

Fiez-vous à la maligne envie,

Ses traits dressés adroitement,

Piano, piano, piano, piano,

Piano, par un léger murmure,

D'absurdes fictions

Font plus d'une blessure

Et portent dans les cœurs

Le feu, le feu de leurs poisons.

Le mal est fait, il chemine, il s'avance ;

De bouche en bouche il est porté

Puis riforzando il s'élance ;

C'est un prodige, en vérité.

Mais enfin rien ne l'arrête,

C'est la foudre, la tempête.

Mais enfin rien ne l'arrête,

C'est la foudre, la tempête.

Un crescendo public, un vacarme infernal

Un vacarme infernal

Elle s'élance, tourbillonne,

Étend son vol, éclate et tonne,

Et de haine aussitôt un chorus général,

De la proscription a donné le signal

Et l'on voit le pauvre diable,

Menacé comme un coupable,

Sous cette arme redoutable

Tomber, tomber terrassé.

Auteur : Ombrageux  
7/8

Date :    29-10-2017 23:51:28


Alain Souchon et le Barbier de Seville.



Je ne suis pas sur que cela réconforte beaucoup Michèle.
Auteur : Carol  
8/8

Date :    30-10-2017 12:53:04


je m'en fous, je suis sourd

◄◄     1     ►►



Retour à l'index du Forum
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0299s